A l'époque j'habitais à Paris, j'ai commencé à boiter. Prendre le métro me posait de plus en plus de problèmes. Je n'arrivais plus à suivre le rythme des piétons parisiens. De plus, je tombais fréquemment.

J'ai obtenu un rendez-vous à la Salle Pétrière auprès d'un neurologue connu qui me fit passer toutes sortes d'examens: IRM, électromyogramme entre autre. Le résultat des examens était évident: la SEP. je n'eus pas besoin d'aller plus loin, Je décidais de ne plus utiliser le métro pour me déplacer, mais le bus. Je pouvais m'asseoir de temps en temps, pour cela la CAF me délivra une carte "Position debout pénible" qui m'octroyait théoriquement le droit de m'asseoir. C'est à partir de cette époque que commencèrent mes séances de kiné (2 à 3 fois par semaine). J'ai suivi différents traitements sous protocole (Interféron, Bétaféron) qui ne me servirent à rien d'autre qu'à m'apprendre à me faire moi-même des piqûres. Aujourd'hui, j'ai arrêté tous les médicaments excepté ceux de conforts comme le Baclofen. Actuellement, je suis dans un fauteuil roulant, ai dû cessé de travailler et attend avec très peu d'espoirs l'arrivé d'un médicament "miracle". Voila comment la Sep a détruit ma vie: plus de travail, interdiction d'avoir des enfants etc, etc.